1er Janvier 2015, une première envolée.

Publié le 1 Janvier 2015

Aujourd'hui, journée merveilleuse où je peux être fière de moi parce que c'était une journée pleine d'imprévus, de trucs qui font pas plaisir à ma maladie, de trucs que je controle pas...
Je me suis levée à 11h, chose que je ne fais jamais, j'ai mis pleins de musique, pris bien soin de moi...ensuite j'avais faim, et je savais qu'on allait manger chez mes grands-parents (qui font toujours des repas en mode apéro, double entrée, plat, fromage, dessert et resservice de dessert), et bien je me suis dit "Bon, il est midi, dans une demi-heure on fait l'apéro...mais bon, me connaissant je vais pas me goinfrer...bon aller il faut pas se priver, au pire j'aurai moins faim mais MOI je saurai pourquoi, que c'est pas parce que je me prive ou quoi. Du coup je me suis prise une petite barre de céréales et un actimel. Finalement à l'apéro j'ai pris une coupe de champagne (défi calories liquides )et grignotté quelques cajous (défi noix) et délices de st augunes (défi saucisson, même si celui-ci est presque pas gras), puis en entrée grosse crevette royale marinée au porto, puis une tranche de roti de boeuf (défi viande rouge) avec des haricots, puis au moment du fromage, grosse hésitation : je savais ce qu'il y avait en dessert et c'était déjà beaucoup pour moi...Mais j'avais aussi envie de prendre du fromage alors je me suis dit...Pourquoi me priver ? Donc j'ai pris un morceau de baguette et du fromage (que je ne connaissais pas du tout, donc aucune connaissance calorique), d'ailleurs, je ne sais toujours pas ce que c'est, et tant mieux comme ça je ne peux pas chercher : c'était juste bon.
Puis le dessert : alala, LE gros défi pour moi : La galette des rois du boulanger. Je sais que pour certaines ça doit paraitre étonnant mais pour moi galette = 2 pates feuilletées = 2x plus de calories qu'une tarte (qui pour moi est déjà quelque chose de calorique ! ) et aussi parce qu'il y en avait deux : Une pomme et une frangipane (jamais aimé) et qu'on était moins à vouloir pomme que frangipane, donc la galette frangipane à été coupé en 4 alors que la frangi était coupée en 6 (mais bon, elle était un peu plus grosse...même si la pomme était déjà conséquente). J'ai donc eu ce qui me semble être une ENORME part de galette. Ma grand mère m'a tout de suite dit "T'inquiète pas, t'es pas obligée de tout prendre, regarde quand même si t'as pas la fève" et ma tante "Ah bah oui, parce que c'est vrai que c'est une grosse part hein".
Mais j'ai dit "Non, t'inquiète pas, je verrai" et j'ai tout manger. Avec une culpabilité grosse comme le monde (surtout parce que pendant ce temps ma tante expliquait bien comment on faisait la pate feuilletée "ah oui, y a beaucoup de beurre", et que ma grand mère rajoutait "En plus celle là sont vraiment bien bien feuilletée, mais bon, c'est pas n'importe quoi, ils font des vraies galettes chez ce boulager...".
Mais j'étais fière d'affronter ça, et même si je me sentais mal, je savourais quand même !
Les gens m'ont fait un grand sourire quand ils ont vu mon assiette vide
J'ai versé ma petite larme en allant aux toilettes mais en me voyant dans le miroir je me suis dit que j'avais été forte, que c'était un beau pas, un bon coup de pieds au fesses de la maladie pour cette nouvelle année Et je me suis souris, et ça allait mieux.
Puis le reste de l'après-midi on l'a passé à discuter, dans les canapés. J'avoue que ça aussi pour moi c'était compliqué, "l'inactivité" surtout après un repas pareil...Mais c'est la vie
Finalement, en voyant que j'avais carrément déjà dépassé mon "quota", je me suis dit "stoooop, plus besoin de compter, maintenant c'est que du bonus, ça rentre plus dans la calculette !" Serais-ce un petit lâché de contrôle ? D'ailleurs, je ne sais pas vraiment combien j'ai mangé, je ne connais pas la valeur de la plupart des aliments que j'ai mangé, leur poids ni rien...et TANT MIEUX !
Et ce soir...Je vais voir le HOBBIT !

Bref, peut-etre que vous n'y verrai pas forcèment du positif, mais moi je le vois et je suis fière de moi

Bisous !

Rédigé par Noisette

Publié dans #Coups de vents, #Défis

Repost 0
Commenter cet article

Binet 02/01/2016 19:11

Ouah je suis complètement admirative. Je suis également anorexique (avec tendance boulimique vomitive), et j'espère en arriver là où tu en est. J'ai également crée un blog (mon père m'a conseillé de le faire, car il avait lu un blog d'une anorexique qui racontait toutes ses journées et qui en a fait un bouquin). Bon voilà x), je sais pas quoi dire d'autre, à part que ton blog est top, et j'ai adoré le titre (c'est d'ailleurs pour ça que j'ai cliqué ^^)

Cora 07/08/2015 22:31

Hihihi pour répondre à ta question, moi aussi, j'en vois beaucoup du positif..! Mes plus sincère félicitation! Tu a réussi à passer au travers d'une des ces journées pleines d'imprévues..!

Je suis quasimment rendu au même niveau que toi dans mon rétablissement et ça m'a fait drôle de voir à quel point on a l'air de faire les mêmes réflexions! La seule chose différente avec moi c'est que je n'arrive pas à me convaincre, après un épisode semblable où je me confronte en essayant de lâcher-prise sur le contrôle, que c'est un geste de «force» et non de «lacheté». Mais bon, rendu où j'en suis, et puisque tu en a été capable, je vais essayer tout comme toi de me faire un «sourire» en allant au toilette, plutôt que de me fusiller du regard.. Un gros merci, ton témoignage est inspirant :) !
Je te souhaite bonne chance pour le reste :)