Bilan et nouvelle année !

Publié le 31 Décembre 2014

Salut tout le monde !

Bon alors je devais vous raconter mes aventures

Petit bilan depuis un mois de compléments : Sincèrement ? Ils me sauvent la vie. Depuis que je les prends, certes il y a des jours trèès durs où j'ai l'impression d'être une grosse vache qui ne fait que s'engraisser, je me compare beaucoup aux autres qui eux, n'ont pas besoin de "prendre tout ça"...Mais d'un autre, ils me permettent de garder/sauvegarder mon objectif, et les jours où je n'ai pas assez mangé, de compléter mon quota calorifique. Parce que oui, je triche...Je sais pas si je suis censée en avoir honte ou non puisqu'au niveau de la balance, ça marche tout autant. Mais j'ai décidé de remplacer mon complément par son équivalent en nourriture tout au long de la journée, pour atteindre mon quota. Et si je vois le soir que je n'ai pas remplis mon "contrat", je prends un complément. Et ça, il n'y a que moi qui le sait (et vous now), mais au final, je grossis toujours. Bon évidemment, je pourrais faire les deux : remplacer mon complément par de la bouffe + prendre mon complément...Mais je n'y suis pas encore prête.
Cependant, je suis de plus en plus souple au niveau du quota (dans le bon sens hein) et si au final je le dépasse ou sais que je veux le dépasser (bon pas de 600 kcal non plus), je ne me restreint plus vraiment (je pense que je pourrai faire mieux quand même, mais je sais que ça vient).
En fait, pour celles qui ne me lisent que maintenant, notre accord avec ma nutritionniste c'était que je compte les calories "pour aller dans le bon sens", étant donné que j'avais du mal à ne rien compter et qu'au final ça me faisait me restreindre. Maintenant, je ne me restreint plus, même si je sais que c'est beaucoup de calories...Mais le problème c'est que maintenant, si je ne sais pas combien de calories vaut tel ou tel aliment (s'il est fait maison, si c'est un gateau du boulanger, si je mange chez d'autres personnes, si ce n'est pas quelque chose que j'ai l'habitude de manger, que je n'ai pas lu la boite, que je ne connais pas le poids, etc), je stress, je bloque et soit au final je ne le mange pas, soit j'en mange un tout petit peu et après je cherche pendant des heures sur internet (souvent en mettant plus gros "pour avoir une marge de sureté" )...c'est totalement obsessionnel...
C'est pourquoi je préfère manger des trucs où toutes les infos sont notées dessus, ou alors des trucs dont j'ai l'habitude.
Donc au final je peux manger de tout, vraiment...Mais uniquement si je sais exactement combien de calories j'ai mangé.
C'est super pathologique et dès que je vois ma psy et ma nutri à la rentrée je leur en parle !
Quand je ne prenais pas de compléments, je calculais déjà les calories mais je faisais des estimations pour tout (souvent à la hausse), ce qui faisait que je mangeais moins...Mais maintenant que je dois prendre du poids et surtout qu'on m'a autorisé à compter les calories (parce que sinon je mangerai moins que mon "quota" ), chaque petite calories compte et je suis super focalisée sur ça !

Bref, sinon au niveau du repos et tout ça je sais pas si vous vous rappelez mais j'avais été arrêtée une semaine par ma nutritionniste et j'avais limite le droit de rien faire à part dessiner et regarder des séries...Sincèrement, ça avait été l'horreur, je pleurais chaque jour, je me sentais totalement inutile, une grosse larve sur un fauteil qui ne faisait que manger (toutes les deux heures) et...c'est tout.
Bref, après cette dure semaine, j'ai pu reprendre les cours et j'en étais toute contente mais au bout de 10 jours, nouvel arrêt : ma psy cette fois me trouvais exténuée et dépressive, et c'est vrai que le jour du RDV je n'avais plus aucune force et n'avais même plus de motivation, la conversation n'avais pas été très intéressante et j'avais terminé en pleurs. Donc elle m'avait non seulement arrêtée mais je n'avais plus le droit à aucun de mes cahiers, mêmes les photocopies des nouveaux cours (comme la semaine d'arrêt d'avant)...alors que je devais passer le bac blanc la semaine d'après !! Donc énorme coup de pression, déprime totale : "ma vie est fichue" et tout le tralala. Et par contre, pas question de passer les épreuves en décalés ou quoi : Je les passerai comme tout le monde, sauf que moi je n'aurai rien appris et loupé deux semaines de cours. Le but ? "Me confronter à l'échec." en fait, je fais parti de ses malades qui ne supportent pas de lacher quelque chose, qui veulent que tout soit parfaitement fait, tout faire en même temps et qui ne peuvent concevoir de faillir. Et qui prévoient tout. (j'avoue que celle là pour le coup je l'avais pas prévu). Sauf que c'est pas ça la vie ! (et je le sais), justement la vie est faite d'erreurs, d'échecs, d'imprévus mais ce sont eux qui la rendent si magiques car ils permettent de rebondir, de découvrir d'autres voies...d'être heureux en somme !
Donc voilà, j'ai passé les épreuves comme tout le monde, je me suis bien cassée la gueule (surtout en histoire parce que le sujet était en partie sur le dernier chapitre...donc je n'ai eu connaissance du titre que le jour de l'épreuve x) ) mais au final...je me suis débrouillée et j'étais fière d'avoir pu écrire quelques trucs sur des choses que je ne connaissais pas. Bon, je n'aurai les résultats qu'à la rentrée mais...je ne stress pas, de toute manière, je sais que je pourrai faire mieux (bon d'acc, je suis quand même deg mais c'est vrai que je n'y pense pas vraiment)

Sinon pour les vacances ? Hmmm disons moitié bonheur, moitié horreur.
En gros bonheur :cousins, famille, jeux, sorties, occupée la plupart du temps, noel et tout.
Horreur : beaucoup d'imprévus, cauchemars, ruminations, repas looooongs, avec beaucoooup de choses à tables, beaucoup de trucs dont je n'ai pas l'habitude, beaucoup de regards sur moi et ma famille que je vois H24, je l'adore vraiment mais ils sont du coup beaucoup plus sur mon dos Je n'ai plus beaucoup d'encouragement parce que pour eux, si j'ai réussi un défi, il est forcément acquis (ce qui n'est pas du tout le cas) et du coup, si je n'y arrive pas le jour d'après j'ai une pluie de reproches...et comme je suis quelqu'un d'assez (susceptible ?) sensible aux remarques, j'ai tendance à répondre et...à 5 "sensibles" (x) ) autour d'une table, ça finit vite en 3e guerre mondiale !

Pour noel, j'ai plutot bien gérer le 24 au soir c'était chez mes grands parents avec tooooute la famille du coté de mon père (on était une quinzaine )j'ai mangé de tout, comme tout le monde (bon surement en plus petite quantité) et j'ai mangé du cerf mariné aux champignons......UNE TUERIE : moi qui ai du mal avec la viande rouge je ne me suis jamais autant régalé et déclare le cerf ma viande préférée ! Bon, c'était du gibier donc très fin, c'était mariné donc on sentais moins le gout de la viande "pure" et la chaire étaient plus brune que vraiment rouge...MAIS ET ALORS ? Je me suis régalée ! C'était tendre, fin, hmmm, j'en salive rien que d'y penser...Et mes parents étaient bien contents de me voire dans cet état
et le 25 au midi c'était chez nous mais tout aussi festif, cette fois c'était la famille du coté de ma mère qui venait (une quinzaine aussi), mais bon je savais du coup ce qu'on allait mangé et ma mère m'avait épargné le chapon farci pour me faire un filet de poisson à l'aneth. Donc j'ai eu moins peur niveau nourriture mais...c'était looooong. J'ai eu l'impression de ne faire que manger. On a pris l'apéro (qui faisait office d'entrée aussi donc petits fours, toast et tout le blabla) de 13h à 15h45, pris le plat vers 16h, on est sortis de table à 17h30 (sans avoir pris ni fromage ni dessert), on s'est baladé puis à 18h on a gouté des fruits exotiques que ma marraine avec ramené (fruits du dragon, banane rose, grenade, fruit de la passion, etc.) puis vers 19h on a pris de la buche glacée : juste un regal : je vous la décrit pour bien baver : La base était faite d'une très fine couche de moelleux/fond au chocolat, puis au dessus de la crème glacée vanille/crème brûlée puis une fine couche de nougatine, une couche de morceaux de pommes caramélisés et tout frais, une couche de nougatine un peu plus épaisse que la précédente, surplombée d'une jolie petite noisette de glace pour chaque part...yumm ! Bon ok, c'était toupargel ou bofrost...Mais miam quoi.
Bref, et puis après tout le monde est parti, on a tout rangé, on a vaqué à nos occupations et à 23h30 ma mère : Vous avez pas une peu faim ? Bah si, on on avait tous un peu faim, même moi ! Alors on a sorti tous les restes et on s'est fait un petit buffet, et même que j'ai trouvé ça cool !

Bon sinon, je ne peux cependant pas être fière de moi pour les 2 jours qui on précédé noel...J'avoue que je me suis restreinte. Pas de beaucoup non plus mais je n'ai pas atteint mon quota...et pas complété...Je me disais toujours "de toute manière, avec noel et tout, ça va compléter..." sauf qu'au fond de moi je savais que, c'est vrai, j'aller mangeais plus les jours de fêtes, mais que ça ne "complèterai" pas totalement.

Bref, après noel cependant je me suis reprise et j'ai repris mes bonnes habitudes en augmentant même mon quota (j'avais effectivement perdu du poids) que je n'abaisserai plus JAMAIS, même s'il me fait prendre plus de poids que ce que j'avais prévu. De toute manière, y a bien un moment où ce quota là ne suffira plus !
En fait j'ai remarqué que ce n'est pas réellement la prise de poids qui m'effraie, mais le fait de ne pas la controler. Tant que je sais que c'est "logique" que je prenne du poids puisque c'est moi qui l'ai décidé,je sais à peu près combien de poids je vais prendre, je sais que c'est moi qui la gère alors je l'accepte. Mais dès qu'un truc est imprévu, je panique et je fais n'importe quoi. Ca aussi faut que j'en parle à ma psy et ma nutritionniste.

Pour ce soir je ne stress pas trop, on fait nouvel an à la maison avec juste ma grand-mère maternelle, c'est juste un dîner un peu amélioré (apéro/entré : tomates cerises, champignons frais, minis feuilletés à l'escargot façon bourguignonne, et surement d'autres trucs type toasts, cacahuètes puis filet de sabre, poelée d'asperges et morilles, riz et sauce aux champignon ou sauce au beurre, puis fromage pour ceux qui veulent (on verra selon mon envie mais je crois que la baguette est encore croustillante...alors :9...Mais comme dit Achieve ON VERRA MERDE.) puis 2 mini éclairs picards avec des saveurs originales (soit pistache/fleur d'oranger, framboise/litchi citron/meringue chocolat/noisette) donc rien de trop compliqué ni lourd et surtout...on fait tous ce qu'on veut, on se sert autant qu'on veut, si on veut un mini four, on en prend qu'un, si on en veux 10 on en prend 10 (bon, tant pis pour les autres xD ), si on veut de la sauce on en prend, si on en veut pas on en prend pas...fin cool quoi, pas de stress mais du régal pour les papilles et un bon moment en famille ! Parce que nous la tradition réveillon c'est : JEUX DE SOCIETE ! x) ça fait nul dis comme ça mais je vous jure qu'on s'éclate !

Bref, j'ai aussi pleeeins de résolutions que j'ai écrites dans mon carnet pour 2015, et des réalisables heins ! Je vous les notes pas parce que j'imagine qu'au fond on a un peu toutes les même et que mon message commence à être long ^^

Je vous souhaite à tous de très bonnes fin de vacances, une bonne soirée...Et une super, toute neuve et nouvelle année 2015 sans toute cette merde qu'on laisse pour l'année dernière !
Bonne soirée !

Rédigé par Noisette

Publié dans #Bilans

Repost 0
Commenter cet article