Leçon 1 : Survivre aux anniversaires de famille.

Publié le 24 Août 2014

Chez ma tante S, quand on fait les anniversaires, c'est pas à moitié. C'est comme les anniversaires normaux...Mais x2. Les invités x2, les gateaux x2, les cadeaux x2. De la bouffe à gogo, dans tous les coins, c'est l'heure de manger toutes les heures, bref Anorexique, voici ton pire cauchemar !



Ma journée s'est déroulée ainsi :

Matin : levé à 10h, pas faim (faut dire qu'on était sortis du restau à 1h00)



13h : La daaaalle, je descend et une belle assiette (ainsi que ma famille) m'attendaient sagement. Yum, des courgettes, des tomates et du lapin bien fondant. J'ai même repris une cuillère de courgette, un morceau de pain pour éponger et une pomme !



A 15h30 on part chez ma tante, en arrivant, j'aperçois directement les bols disposés sur la table remplis de friandises. Hop, sans hésitations (menteuuuuse) je chipe un morceau de nougat (miaaam, c'est fondant, croustillant, délicieeeux) et deux-trois fraises bien juteuses.



Puis 17h45 : Les gaaateauuux ! Oulala trop de choix, il y en a au moins 10. J'opte pour cette tarte aux fruits qui me faisait la nique. Mmh succulente. On m'offre du champagne avec. Beurk, pas trop mon truc, la coupe restera sur la table.

Zut, j'ai encore faim. Faut avouer que ce midi j'avais laissé un peu de place. Mais j'avais pas prévu ça. Bon...et si je prenait une petite part de ce gateau au chocolat ? (Avant j'aimais pas les gateaux de boulanger genre mousseux et tout...mais apparemment les envies impulsive, c'est typique de la maladie et c'est réversible quand on guérit ).

Donc j'ai pris une part de ce gateau. Il était fondant, craquant mousseux, délicat...vraiment succulent. Mais après j'avais vraiiment plus faim, je sentais que j'avais trop mangé. Et hop, qui revoilà ? Miss culpabilité.

Dégage de là toi. 1) Ce gateau était exquis, ne pas le gouter aurait été vraiment bête.

2)J'avais faim ! Quand on a faim on mange.

3)Jeveux redevenir sexy. Pour ça il faut grossir. Pour grossir il faut manger...Non, il faut TROP manger.

4) Et puis d'ailleurs, la seule conséquence d'avoir le ventre plein, c'est que j'aurais moins faim au prochain repas. Dramatique ?



Haha. Bien fait.

Bref, j'y ai quand meme pensé toute l'aprem.



Vers 19h, apéro : Je n'avais pas faim, tant pis, je passe mon tour.



Vers 21h : repas : buffet : Je me sers une assiette de crudité (de la salade avec de la vinaigrette OMG de l'huile :D Trop cool, comme ça j'aurai une belle peau mais en plus ça participe au programme établit avec ma nutri) et un bout de pain avec un peu de ketchup (en vrai c'était pas tellement bon), tout le monde mettais une saucisse ou une mergez mais j'avoue que j'en ai pas eu le courage. Puis comme j'avais encore un creux 5 tomates cerises. Et là, arrive les desserts :...les restes de gateaux (haha, je me ferait plus avoir cette fois, j'ai eu assez de vous pour aujourd'hui, même plus envie) et une farandole de glace...dont une haagen dazs aux spéculoos et caramel...(merde, je l'avais pas prévu celle là, moi qui avait prévu de tout faire light ce soir, elle m'a piégee la vicieuse. Bien sure, je retourne le pot, vieille manie anorexique. Aaargh 215....bon...ca va encore non ?)

Allez hop, je t'ai choisie ma petite. Et j'ai pas été déçue ! Orgasmique, ce caramel coulant, ces pépites de spéculoos, ces amandes croustillantes, cette crème onctueuse...C'est bon tu m'as charmée. Tu es officiellement entrée dans mon top 10 des glaces :3 !



Evidemment Culpabilité a refait surface, j'en avais mal au ventre. Et j'ai été voir ma mère, je lui en ai parlé, je lui ai expliqué que cette journée avait été très dure pour moi, que je me sentais mal d'avoir autant mangé. Ca m'a fait un bien fou, rien que le fait de sortir tout ça et Culpabilité s'était envolée.



BILAN : Rien ne sert de compter, vous ne savez pas mieux que lui ce dont il a besoin. Alors si vous avez faim, mangez ! (ou remangez) et des trucs bons en plus, parce que ça va bien 5 min mais le plaisir c'est la guérison. Et on veut guérir, on veut être sexy :p



Je vous fait pleins de bisous !



PS : Si vous culpabilisé d'avoir trop mangé, trop gras ou des aliments que vous n'aviez pas prévu...1) Félicitations, si vous culpabilisé, c'est que vous avez fait quelque chose que vous n'avez pas l'habitude de faire...au final, vous vous êtes dépassé et ça n'a pas plu à Ana, c'est pour ça qu'elle vous envoie Culpabilité vous torturer, elle sait que vous avez marqué un point.



2) Pour se débarrasser de culpabilité, il suffit d'exprimer ses émotions ! Je vous jure ça marche.



Sweet kiss !

Leçon 1 : Survivre aux anniversaires de famille.
Leçon 1 : Survivre aux anniversaires de famille.Leçon 1 : Survivre aux anniversaires de famille.
Leçon 1 : Survivre aux anniversaires de famille.Leçon 1 : Survivre aux anniversaires de famille.
Rendez-vous sur Hellocoton ! Suivez-moi sur Hellocoton

Rédigé par Noisette

Publié dans #Leçons de combat., #Défis

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Delien 26/08/2014 08:21

On est d'accord la Haagen Dazs est une tuerie ^-^! Moi c'est la Ben&Jerry peanut Butter :3! Elle met des sacrés coups de pieds au c** de la maladie ;)!

Joli combat, continues comme ça tu vas y arriver :D!

PS: Le gâteau au choco à l'air trooooooop bon :3!

Noisette 26/08/2014 12:22

Oui :p Toutes les Haagen Dazs sont délicieuses en fait :3 (enfin je ne les ai pas tooutes goutées mais perso je suis totalement fan de celle à la macadamia nut brittle :9 !!
Oh, je l'ai jamais goutée...allez hop, c'est ajouté à la liste de course familiale :) !
Oui, ces glaces tellement délicieuses, c'est comme si tu narguais ta maladie en les dégustant, ce petit sentiment de puissance ;)

Merci, je suis motivée pour y arrivé et ça fait plaisir d'être encouragée ainsi !

PS : Je t'assure qu'il l'étais, tout doux au dessus, mousseux sur la couche juste en dessous, puis la couche encore en dessous était moelleuse comme une génoise et la dernière croustillante avec des pépites de noisettes...une tuerie :3
Mais j'avoue que j'avais mal au bidon après :p

lolo 25/08/2014 18:07

Je suis d'accord avec toi sa fait du bien d'exprimer ses sentiment et ses angoisse malheureusement je n'ose pas toujours car j'ai toujours l'impression de gâcher la fête avec ma maladie alors je préfère prendre sur moi :/ et culpabiliser en silence

Noisette 25/08/2014 18:59

Si tu veux discuter de ton histoire je suis là, tu peux même m'envoyer un mail :) !

laplumeaceree@outlook.fr

Noisette 25/08/2014 18:58

Lolo, je suis contente que tu ai pris le temps de me lire. Oui, ça n'est pas facile tous les jours...Parfois beaucoup plus dur que d'autres, mais il faut se battre contre sois-même...
De toute manière, on culpabilise quand on mange trop mais quand on se restreint aussi (bon d'accord, au départ on se sent soulagée...Mais quelques heures après on se dit qu'on est vraiment bête et que c'est pas comme ça qu'on guérira...)
Il faut se forcer, comme ceux qui n'aime pas un aliment mais qui le mange quand même pour faire plaisir à tout le monde !
Le pire, c'est que nous on doit se "forcer" à manger des aliments qui nous font plaisirs à la base ! Quel Paradoxe !

lolo 25/08/2014 18:04

Coucou , je viens de lire ton blog . je me retrouve en toi moi aussi j'ai beaucoup de mal a me faire plaisir , même si je c'est que j'ai du poids a prendre c'est dur d'accepter de manger des petite douceur
PS : la tarte au fruits avais l'air délicieuse

elisa 24/08/2014 23:35

nul

Noisette 24/08/2014 23:40

Pourquoi ?